Voilà longtemps que je n'avais pas écrit un billet un peu plus complexiquement pensé si je ne puis dire. Hum en français ça donne : un billet philosophique qui n'a pas la prétention d'en être un mais qui s'interroge plutôt sur la société actuelle. Aujourd'hui une notion m'interpelle : celle de "Blogueur d'influence". Même si le proverbe "Je blogue, donc je suis" peut s'appliquer à quelques uns d'entre nous, son cousin "Je blogue donc vous êtes" ne l'est pas forcément. Et puis d'abord, c'est quoi un blogueur d'influence ?

Je sais que le fait de me poser des questions aussi existentielles me perdra un jour, si ce n'est pas déjà fait, mais je pense qu'il est intéressant de se demander ce qu'est un blogueur influent. Les études qui sont censées les classer s'appuient d'abord sur le nombre de visites et sur les propos qui y sont tenus : s'agit-il d'un blog technique ? d'un blog politique ? fourre-tout ? Bref, vous l'aurez compris, plus le sujet attire la polémique mieux ils nous classent. Qui donc ? Ceux que nous nommerons les Grands Sages.

Qui sont ces Grands Sages ? Ils sont à la fois tout le monde et personne. Blogueurs, journalistes, ou anonymes, ils ont reçu du Dieu Tout Puissant (ou DTP) la don de savoir ce que les gens apprécient, ce que les gens comprennent et ce que les gens aiment ou pas. Il savent aussi à quel point la naïveté des visiteurs réguliers d'un blog, ou disciples de son auteur, est exacerbée et leur permet de croire absolument à tous les propos tenus sur les pages de chacun de ces messies regroupés en sectes dont tous les membres les plus importants sont regroupés dans une très longue liste en bas de chaque blog, à réciter chaque soir par coeur par tous les fidèles.

Bref, ces Sages aussi exceptionnels soient-ils sont capables de dire que le fait de dire qu'un portable dont on vante les mérites sur un blog se vendra mieux que celui dont on énumère les problèmes aussi nombreux soient-ils et tout cela simplement grâce au charisme de l'auteur du blog. Etonnant non ? Je détiens donc ainsi le pouvoir de vus faire voter pour Le Pen si je vous dit que les autres programmes n'ont que des défauts, je ferai donc sans doute un billet subliminal un jour pour être sûr de gagner les élections tiens.

Mais le véritable secret du blog d'influence est que dès qu'un visiteur lis les propos qui y sont proférés , il se sent toujours du même avis que l'auteur. Ainsi si le rouge que je vois est en réalité vert, vous le verrez tous rouge. Si j'adore Edith Piaf, vous achèterez tous son coffret intégral et même si je vais faire 3 fois pipi par jour vous ferez de même. Ceux qui sont contre cet avis, même s'ils représentent 90% des commentaires ne sont que des robots qui ne sont pas doués de sens ou des fous à lier, mieux vaut donc les ignorer. C'est assez utile pour démasquer les automates responsables de l'espionnage billetstriel.

Nan, finalement c'est aussi cool de devenir un messie qu'un grand Sage. Je crois que je vais rejoindre le cercle des GSBISLNQVMTEB (Grands Sages et Blogueurs Influents Sur Le Net Qui Vous Mènent Tous En Bateau). En fait, les visiteurs sont des pantins de chair animés par des magiciens. Si si, je vous assure, c'est des magiciens encore plus forts qu'eux qui l'ont dit ! Plus un messie à de disciples, plus il est puissant, même si en contre partie la part de 90% d'automates reste invariée. Pour y remédier, rien de tel que de fermer les commentaires, et là on devient le FBIW (First Blogger Influent of the World). D'ailleurs, on les ferme comment les commentaires ?