Un an, une bougie !

C'est le mercredi 15 février 2006 que j'ai inauguré ce blog d'un premier billet. Le but était à l'époque de dynamiser un site informatif basé dont le but premier était de diffuser des articles à propos de l'accessibilité numérique et des standards du Web. La création d'un blog me permettait de faire vivre le site en relayant les informations trouvées ici et là, au hasard d'une page Web. Puis la différence entre certains billets du blog et certains articles s'est fait de plus en plus mince, jusqu'à disparaître et ne former plus qu'un.

Une publication hebdomadaire s'est alors installée, en même temps que le champ de vision et la charte éditoriale se sont élargis, assouplis. C'est en octobre 2006, après avoir supprimé définitivement les articles et avoir refait le design du blog que l'idée m'est venue : et si j'étais capable de poster un billet par jour ? D'autres le font bien, pourquoi pas moi ? C'est à partir de ce moment que mon agrégateur a vraiment commencé à se remplir et à devenir un point crucial d'une veille quotidienne sur de nombreux sujets.

C'est aussi à partir de là que j'ai échangé des mails avec pas mal de blogueurs de tous bords, plus sympa les uns que les autres (des Thomas, des Tristan, des Fred pour n'en citer que trois des plus connus) et que mes statistiques ont commencé à trouver un rythme de croisière. C'est vrai qu'en ayant commencé à une dizaine de visiteurs par jour, les quelques centaines de pelés qui viennent se perdre ici chaque jour me paraissent gigantissimes. Ils ne sont d'ailleurs pas arrivés par hasard étant donnée que je suis passé d'une moyenne de cinq billets par mois à plus d'une trentaine, avec un pic à 38 le mois dernier.

J'avais au départ des choses à dire, maintenant j'ai en plus des choses à partager. C'est ça le goût du blogging : quand on y plonge, difficile de refaire surface. L'expression est une drogue, quel que soit son format, écrit, audio ou vidéo et on peut dire que j'y suis accroc. Pour celle drogue là, on va dire que ce n'est pas un mal. Je la conseille à ceux qui savent s'exprimer et qui ont des idées bien en place : le partage est une chose formidable, surtout sur un média qui permet l'interaction.

Bon, on va passer aux traditionnels remerciements, à mes lecteurs habitués ou occasionnels, à tous ceux qui m'ont linké un jour, ceux qui commentent comme ceux qui ne commentent pas, les jeunes, les anciens, les grands, les petits et même tous ceux que je n'ai pas cité. Même si je suis loin d'être un pape du blog, je continue car je m'éclate et c'est le principal. je ne fais pas ça pour être lu, mais si je peux ne serait-ce qu'informer ou aider un dixième de mes visiteurs, alors j'aurai gagné mon pari.

La durée de vie de ce blog est peut-être limitée du fait de mes études supérieures qui arrivent à grand pas. La prépa et l'internat sont autant de choses qui m'empêcheront de bloguer aussi fréquemment qu'en ce moment. Difficile de s'y résoudre et pourtant je dois m'y préparer. Loin de moi toute fois l'idée de disparaitre totalement de la toile. La meilleure solution serait peut-être de repasser à un rythme hebdomadaire. Mais quoi qu'il en soit, il me reste six mois pour profiter et bloguer à fond les manettes, et je compte bien les prendre : le temps est une denrée rare.

On refait le point dans un an si vous le voulez bien ? ;)