Aujourd'hui, parlons programme ! Je vous l'avais promis pour la semaine prochaine, ça n'aura finalement pris qu'une petite semaine de retard : voici donc ce que vous étudions en cours, avec à chaque journée sa matière spécifique, outre le fait que j'aie des mathématiques et de la physique de manière quasi-journalière. Le programme du début d'année en MPSI, ça donne ça :

  • Lundi, c'est SI. Sciences Industrielles pour certains, Sciences de l'Ingénieur pour d'autres, cette matière est en quelques sortes un avant goût de l'école d'ingénieur avant l'heure. Les premières semaines sont occupées par l'étude des systèmes (automatisés ou non) tel que peuvent le faire les étudiants de seconde en choisissant l'option de détermination ISI (Initiation aux Sciences de l'Ingénieur).
  • Mardi, c'est pot pourri : mathématiques et physique, le tout dans le même panier, en TP comme en classe entière, le tout complété d'une khôlle d'anglais qui se passe moyennement bien et pour laquelle j'obtiendrai un désappointant 9/20. Glourps.
  • Mercredi, c'est physi(que)[1]. Nous avons plongé en plein dans le vif avec l'électricité et l'étude des générateurs. Nous avons ensuite abordé les circuits (R,C) (R pour résistance, C pour condensateur), révision du programme de terminal avant de l'approfondir plus avant.
  • Jeudi, c'est philosophie. Le thème de cette année est l'Histoire, au sens philosophique du terme bien entendu. Avant d'attaquer Marx, qui est au programme en tant qu'oeuvre intégrale, nous nous attachons à quelques autres petits textes. S'en suivra la khôlle de mathématiques qui ne m'aura pas porté chance : un khôlleur tatillon, une question non étudiée en cours et un manque de temps qui m'empêchent d'avoir au dessus de 10/20. On fera mieux la prochaine fois...
  • Vendredi, c'est Engli(sh) et informati(que). Dire qu'il y a un programme dans la première des deux matières serait exagéré : tout au plus le professeur peut nous familiariser avec des expressions et tournures de phrases inconnues pour nous jusqu'alors, nous introduire des nuances et notions nouvelles pour nous faire évoluer et pour nous faciliter la tâche à l'oral. L'informatique se concrétise par de l'algorithmie et la découverte de Maple, l'outil à la feuille d'érable. Caml ne sera réservé qu'à ceux qui feront info en option.
  • Samedi enfin, c'est mathémati(ques). En ce début d'année, nous étudions les fonctions usuelles plus en détail (fonctions logarithmes, exponentielles, puissances, trigonométriques (cosinus, sinus, tangente)) et nous en introduisons des nouvelles : les fonctions trigonométriques réciproques (arcosinus, arcsinus, arctangente), les fonctions hyperboliques directes et réciproques (sh, ch, th, argsh, argth, argch). Prochain chapitre : les nombres complexes. Et dimanche, c'est sieste =, repos, dodo et même boulot puisqu'il faut être prêt pour le lendemain.

Voilà un programme qui, même s'il est similaire à celui de terminale S, est en fait beaucoup plus approfondi et plus rigoureux. Je ne parle pas non plus de la vitesse de travail qui a quintuplé par rapport aux année précédentes. Les nuits sont courtes et appréciables, les cours sont intéressants et le boulot est au rendez-vous. Ca ne fait que commencer, mais ça commence déjà pas mal. A rajouter au programme de la semaine dès la semaine prochaine : les DS du samedi après-midi. Et hop, quatre heures de plus ! ;-)

Notes

[1] Mince, ça me bousille mes rimes !