10 septembre 2008, 13h22. Nous sommes encore vivant. La fin du monde annoncée n'a pas eu lieu pour le moment : le faucheur nous a accordé un peu de répit. Si vous vous demandez de quoi je peux bien parler, jetez un oeil du côté du plus grand accélérateur à particules du monde qui a été mis en marche ce matin près de Genève par le CERN. 27km de périmètre pour l'anneau de l'accélérateur à particule qui devrait nous permettre de comprendre de nombreux phénomènes concernant les particules élémentaires et la formation de matière et d'antimatière.

La peur collective provient de la concentration d'énergie en un endroit pouvant, selon certaines sources, mener à la formation d'un trou noir en plein milieu de notre belle planète. Pour l'instant, il semblerait que nous soyons toujours en vie. Je me pince pour vérifier. "Aïe !" Je confirme ! Etonnant la physique à ce niveau n'est-ce pas ? Il faudra que je vous parle d'un tout autre sujet sur la production énergétique propre un jour, la Z-machine sur laquelle j'ai travaillé en juin dernier. Pour l'instant, j'ai un cours de thermophysique qui m'attend, je vous laisse ! Peut-être aurais-je l'occasion de vous reparler de cet accélérateur à particules un de ces jours lorsque je me serai un peu plus renseigné sur la question, qui sait ! ;-)

PS: Voici en prime une petite vidéo sympathique dénichée chez Blogging The News.


Large Hadron Rap