Deeder.fr

Tribulations d'un geek...

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

7 avril 2010

Dans mon viseur #2 : Où l'on parle d'infos, d'intox et de merlans frits...

Tout dire et ne rien dire à la fois, mélanger les saveurs et les couleurs pour servir l’information aussi éclectique soit-elle : c’est le retour d’un genre inauguré il y quelques mois de cela et qui mérite encore d’être rodé. Peu importe le temps dont on dispose, peu importe l’intérêt qu’on porte à l’information, elle mérite avant tout d’être traitée; c’est donc le but de cette petite digression bloguesque.

Pour commencer ce petit tour d’horizon, tournons nos regards vers la technologie, qui mène peu à peu ses révolutions dont la plus flagrante reste celle du tout tactile. Certains détestent, d’autres adorent, mais toujours est-il qu’il va falloir s’y faire, les bonnes vielles touches sont peu à peu vouées à disparaître. Et ce n’est pas Apple qui risque de me contredire puisque la sortie de l’iPad (autrefois nommée iSlate par les fanboys) s’est accompagnée d’un bruit assourdissant dans la technosphère et partout ailleurs. L’occasion de faire le tour de la bête et de découvrir ce qu’elle nous réserve. Mais rassurez-vous, l’honneur est sauf car la réponse à la question que l’on attendait tous est affirmative : oui, tout comme l’iPhone, l’iPad se mixe aussi !

La probabilité que le nouveau bébé de Steve Jobs fasse un flop reste cependant non nulle, même pour un as du branding comme lui. Seul l’avenir nous dira si oui ou non les tablettes tactiles réussiront à se frayer un chemin vers nos salons. En parlant de probabilités d’ailleurs, il s’avèrerait (et c’est la meilleure !) que le jeu du pile ou face n’est pas si équitable que ça. Et dire que depuis des siècles, des hommes jouent leur argent, voire leur vie à un jeu qui n’est pas si hasardeux qu’il y parait… Désormais je vais me mettre à la roulette russe, ça me parait plus équitable… ;-)

Ca aurait pu être une blague du premier avril, mais non, le nouveau site de notre président, tout comme sa facture d’un montant de 100 000€, est bel et bien en ligne. Les critiques furent rudes et acerbes. Tandis que certains ne supportent pas qu’un écusson aux allures royalistes soit arboré en lieu et place des symboles traditionnels de la République, d’autres trouvent l’auteur de ce site drôlement inspiré par nos cousins d’outre-atlantique. Même les amoureux de la typographie y retrouvent à dire : c’est vrai quoi, écrire "ELYSEE" sans accents pour un site proclamé 100% français, c’est la honte ! Heureusement, certains tentent de rétablir la vérité et de souligner les qualités d’un site (peut être) un peu trop décrié. Mais bon on s’en fout parce que ce malgré tout, on aura eu le droit à un joli easter egg en ce premier avril. Mort de lol, tiens.

Parce qu’il ne faut pas oublier qu’en avril, c’est la fête des petits farceurs que les webmasters sont des grands gamins dans l’âme. Imaginez-les entrain de comploter en secret pendant 365 jours pour concourir à cette course aux poissons. Des gros, des fins, des salés, des laconiques, des sophistiqués, il y en a pour tous les goûts. Et les geeks sont prolifiques : la preuve ! Et puis on ne va pas s’en cacher, le plus marrant et de loin, c’est de voir certaines personnes relayer les intox comme des infos en y croyant dur comme fer. Nous, c’est pas pareil, on ne dit pas qu’on n’ose même plus relayer une info un 1er avril de peur qu’elle soit en carton. La léthargie de l’info drainée par la peur de l’intox, mais le relayage en masse de l’intox motivé par la crise de rire, y a pas à dire l’homme est un drôle de poisson, surtout au mois d’avril… ;-)

2 août 2009

La fibre, c'est bon pour le transit... des informations !

La fibre c’est bon, mangez-en ! C’est le refrain qui est scandé par maître ès très haut débit, j’ai nommé Jean Michel Billaut, et ce depuis des années. Si l’arrivée du haut débit dans notre pays via l’élargissement de la couverture ADSL a peu à peu révolutionné les usages, nous ne pouvons imaginer à quel point le très haut débit pourrait changer le paysage (high-)tech.

Fibre Optique

Révolutionnons les usages à l’aide de la fibre : imaginez un débit symétrique de 100Mb/s voire 1Gb/s. Que faire de tout cela ? Les usages pourraient être nombreux, de la domotique à l’intégration permanente de la réalité augmentée dans notre environnement, avec le tout-connecté. Bref, des perspectives nouvelles.

Vous pensez déjà vivre dans un monde hypra-connecté ? Vous vous trompez. Si nombre de nos objets sont à l’heure actuel des objets communicants, il reste beaucoup à faire pour rendre intelligent l’intégralité de votre foyer : du frigo en passant par la TV voire la cafetière, tous les périphériques gagneraient à être raccordés au réseau.

Pour quels usages ? De la simple programmation de vos appareils à la création de services interactifs de haute qualité, nombreux sont les usages possibles : la télévision pourrait enfin être désynchronisée et à la demande tout en gardant une qualité HD, la production et diffusion de contenus amateurs pourrait devenir réellement qualitative et instantanée, j’en passe et des meilleures.

Mais au delà du simple foyer, le fibrage des entreprises et des institutions pourrait être réellement bénéfique : sauvegarde des données en temps réel, assistance à distance en qualité HD, simplification des démarches administratives et de la signature numérique par envoi parallèle de données biométriques, etc. Je vous fait grâce du paragraphe sur les hôpitaux 2.0 déjà détaillé sur le blog de Jean Michel, mais des progrès énormes sont à faire dans ce milieu grâce à l’implantation de telles technologies.[1]

Aujourd’hui, le Japon se targue déjà d’une couverture de 20% de sa population par la fibre et les Etats Unis ont entamé un grand programme de développement de la fibre sur l’ensemble de leur territoire. Et la France dans tout ça ? A la traîne. J’allais dire "comme d’habitude", mais nous pouvons nous targuer de l’excellence de l’offre haut débit française, tant au niveau qualitatif que tarifaire sur l’ensemble de notre territoire.

Cependant, il faudrait considérer le fait que le développement de la fibre va devenir de plus en plus urgent si nous voulons rester compétitifs et innovants dans nombre de domaines. Alors même si aujourd’hui nombre de personnes ne comprennent pas l’intérêt à court terme de la mise en place d’une telle couverture, il est bien réel.

Campagnard de naissance, ma petite commune a été l’une des premières à être raccordée à l’ADSL dans les alentours, quelques années après la couverture totale des grandes villes. Le dégroupage total vient seulement d’arriver le mois dernier apportant son petit lot de nouveautés comme, tenez-vous bien, la TV par ADSL. Oui, certains n’en bénéficient pas encore. Et je ne suis pas à plaindre car certaines communes ont seulement été raccordées au réseau ADSL il y a deux ou trois ans.

Le développement d’un tel réseau est certes onéreux, mais il est surtout très lent. C’est pour ça que pour espérer qu’une bonne proportion de notre territoire soit couvert à temps, il faut s’y mettre dès à présent. Dans ce sens, je soutiens l’avis de Jean Michel : utilisons un emprunt d’Etat pour la mise ne place de la fibre sur le sol français et ce, dès à présent. Ca urge ! ;-)

Notes

[1] Je connais relativement bien ce milieu pour y avoir travaillé deux années de suite dans de nombreux services différents, de la chirurgie à la radiologie.

5 novembre 2006

A deux doigts du black out

Flamme de bougieJe n'en avais pas encore parlé hier soir faute de connexion internet, ni aujourd'hui faute de temps mais vers 22h10 hier soir une coupure d'électricité est venu perturber mon travail[1]. Rien de bien inquiétant en pleine campagne, j'en ai vu d'autres.

J'essayais comme toujours de trouver la cause de ce problème que j'imaginais local avec quelques hypothèses comme une disjonction créée par la sono du bal qui s'augurait le soir même, ou que sais-je encore. Bref, un peu moins d'une heure plus tard, et quelques bidouillages de bougies (je venais juste de trouver de quoi m'éclairer convenablement... ;) ), la lumière fut à nouveau et tout rentra dans l'ordre, à par ma connexion internet qui ne remarcha que quelques longues minutes plus tard.

C'est en lisant mon agrégateur, que je vis qu'il s'était produit la même chose, à la même heure, à Boulogne-Billancourt. Etrange coïncidence... En me renseignant sur le sujet, j'appris que l'Allemagne était la cause de tous mes déboires et qu'elle avait plongé dans l'ombre pas loin de 5 millions de français et au total 10% de la population européenne après une surchauffe de ses installations causée par une vague de froid (ce qui me laisse d'ailleurs perplexe : on a déjà vu pire.).

C'est quand même dingue de se dire que notre confort, mais aussi toutes nos insfrastructures[2] sont tributaires de nos voisins et qu'un tel incident peut avoir un impact aussi énorme dans toute l'Europe ! D'ailleurs, d'après Le Monde, il parait que l'on est passé "à deux doigts d'un black out total" si les systèmes de sécurité n'avaient pas coupé la consommation. Ca ferait presque peur...

Notes

[1] Je ne saurais d'ailleurs trop vous conseiller de sauvegarder votre travail le plus souvent possible...

[2] Bien qu'elles soient théoriquement autonomes en termes d'énergies.

2 novembre 2006

Le réchauffement climatique vu par la WWF

Le réchauffement climatique est au coeur de l'actualité. Le blog du Marketing Alternatif nous présente une vidéo de la WWF canadienne illustrant ce vers quoi nous courrons si nous continuons ainsi. Une vidéo assez originale qui devrait passer sur nos télés pour toucher un public plus large vous ne trouvez pas ?