Deeder.fr

Tribulations d'un geek...

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

8 mars 2007

Le HTML réhabilité par le W3C

Je vous avais déjà parlé il y a quelques mois du désir de Tim Berners Lee, désigné comme étant l'inventeur du World Wide Web, de relancer le développement de l'HTML, en partant du constat de l'échec relatif de xHTML. Et bien c'est désormais fait, en témoigne le communiqué de presse paru hier :

Après la publication de HTML 4, et suite à l’atelier HTML de 1998, le W3C a décidé de transformer le HTML en un format fondé sur XML, appelé XHTML, pour tirer parti des avantages des formats XML. La première recommandation XHTML complète a été publiée au début de l’an 2000.

Toutefois, compte tenu de l’important héritage de contenus Web existant sous la forme de variantes du HTML, les fournisseurs de navigateur n’ont pas pressé le pas pour adopter le XHTML. Du coup, les développeurs de contenu n’étaient pas franchement motivés pour adopter le XHTML dans l’environnement de poste de travail traditionnel. Les chefs de file des communautés de développeurs et de concepteurs Web ont donc exhorté le W3C à renouveler son engagement envers le HTML en ajoutant de nouvelles fonctionnalités (à commencer par le standard HTML 4) qui soient conformes et rétrocompatibles avec les pratiques des communautés. Le W3C contribuera à garantir l’interopérabilité en offrant à la communauté des suites de tests et services de validation performants pour les technologies futures.

Que cela ne fasse pas fuir les amoureux du XHTML qui ne périra pas, loin sans faux, avec le maintient du développement de XHTML2. En effet, xHTML est populaire dans des domaines bien différents de HTML comme par exemple le Web Mobile, les applications serveurs ou même les blogiciels.

Un des objectifs sous-tendant la conception de XHTML 2.0 consiste à garantir qu’il soit aussi générique que possible et en mesure de réutiliser les standards XML actuels, dont les Xforms, XML Base et XML Events à la place des fonctionnalités HTML aux fins similaires. Ces choix de conception ont conduit le XHTML 2.0 à avoir une identité distincte du HTML. Avec la mise en place du Groupe de travail XHTML 2, le W3C continuera son travail technique sur le langage et prendra parallèlement en compte la revalorisation de la technologie afin d’expliquer clairement son indépendance et sa valeur sur le marché.

On sait déjà que certains demandent l'arrêt définitif du développement du canard sans tête qu'est le XHTML2 pour des raisons diverses. Voilà qui va les réjouir, l'évolution dite "incrémentale" du HTML permettant de repartir sur des bases plus saines. Je vous laisserai donc méditer sur une petite citation :

I sincerely hope it's going to be successful, that we are really going to raise again ducks and ducklings, but that's not proven yet.

Ils en parlent :

17 février 2007

Arrondissez les angles avec RoundedCornr

Qui n'a jamais eu affaire avec ces maudits angles arrondis en codant un design ? Si c'est parfois subtile aux yeux d'un intégrateur xHTML/CSS, imaginez à quel point ça peut être devenir une épreuve pour un débutant en la matière. Et bien d'autres y ont pensé pour vous en créant le premier générateur de coins arrondis nommé RoundedCornr[1].

Logo RoundedCornr

Basique, dégradé, avec bordure, il vous suffit de remplir les quelques caractéristiques de votre boîte pour qu'elle soit automatiquement générée. Vous n'avez plus qu'à récupérer les images créées ainsi que le code XHTML et le code CSS correspondants. Pratique non ? D'autant plus que c'est simple et efficace.

Le code ainsi généré n'est pas forcément des plus magnifiques, rajoutant quelques balises neutres (<div>) vides, mais cela reste correct dans l'ensemble. Evidemment, si vous vous y connaissez un peu en CSS, je vous conseille de créer vous même vos arrondis en adaptant le code à la structure dont vous disposez, il n'y a rien de plus propre que ce qui est créé par la main de l'homme.

Mais en tant que débutant, vous y trouverez forcément votre compte. Vous voyez que les générateurs Web 2.0 peuvent être utiles dans certains cas ! Si vous en avez d'autres dans le genre, je reste preneur... ;)

Notes

[1] Non, je n'ai pas oublié le "e" ! :)

21 janvier 2007

Testez vos connaissances standardistiques !

Vous pensez tout savoir sur l'accessibilité, le XHTML, les CSS ou même le PHP ? Et bien il est temps de vérifier vos compétences avec les Quiz Alsacréations. Regroupés sous plusieurs thèmes et plusieurs niveaux de difficulté, ces quiz vous permettront de vous divertir tout en apprenant ou en consolidant vos acquis grâce aux éléments de réponses et de compléments apportés à la correction.

Quiz

Une initiative intéressante à saluer qui est, je crois, une première dans le domaine. Raphaël avait déjà, si je ne m'abuse, usé de cette technique de questionnaires à plusieurs reprises dans son livre. L'occasion de ne pas laisser le lecteur inactif et de vérifier qu'il a tout assimilé. Là où la plupart des médias à vocation unilatérale tels que les ouvrages papier vous laissent seul face à l'épreuve d'assimilation de l'information, cela permet d'assurer un minimum d'interactivité et d'impliquer le lecteur. Sur le web, le principe est le même.

Vous n'avez qu'une envie : tester de suite vos connaissances, alors c'est par ici : Quiz Alsacréations.

EDIT : Raphael me fait remarquer en commentaire que W3School propose déjà ce genre de quiz en anglais.

30 octobre 2006

La soupe à la baleine... heu balise...

Rien de bien intéressant aujourd'hui : une faible activité blogosphérique. J'en profite donc pour écouter les prestations des intervenants à Paris Web 2006. Entre le très pédagogue Laurent Denis, le très pro Elie Sloïm, l'irremplaçable Tristan Nitot et le très vif Daniel Glazman (et son terrible canard qui résonne dans toute la blogosphère)[1] on ne s'ennuie pas et j'apprends beaucoup ou du moins je conforte les positions qui étaient déjà miennes.

Du coup, en les écoutant, j'ai repassé la nouvelle version du site au crible de Mon Opquast, et j'ai fait quelques modifications que je n'avais pas eu le temps de faire avant, bref rien de bien méchant. Je profite de ce moment de calme pour réfléchir à cette réinvention probable du HTML, ou du moins son évolution incrémentale, dont j'ai parlé hier pour comprendre ce qui peut la motiver. Mes propos "opposants" (ça se dt ?) se trouvent difficilement modérés par quelques arguments que je trouve ici ou là.

En attendant j'ai navigué toute la soirée dans une soupe à la balise assez délectable étant donnée qu'elle n'est constituée que d'accessibilité et de bonnes pratiques. Il ne manquerait plus que je m'attèle à la lecture des drafts XHTML2 et j'aurais passé une soirée standardistiquement correcte. Comment ça la geekitude se manifeste chez moi dans un état fort avancé ? Bah la faute à mon satané bzflag qui veut pas marcher...

Notes

[1] J'en passe et des meilleurs : Laurent Gloaguen (mais non ta présentation n'est pas nulle !), Denis Boudreau, Karl Dubost, ...

29 octobre 2006

Ré-inventer le HTML

Non non, ce n'est pas une hérésie de ma part mais bel et bien une nouvelle lubie de Tim Berners-Lee, considéré comme l'inventeur du Web. Il est l'inventeur des trois principales technologies du Web, à savoir les adresses Web, le protocole HTTP et le langage HTML et est à la tête du W3C. Il compte donc délaisser le xHTML2 (pas totalement mais du moins en partie) pour créer un nouveau groupe de travail axé sur une évolution progressive du HTML.

XHTML touches

Quelles sont les raisons qui motivent cela ? Le tentative de passer brusquement à une syntaxe XML n'a pas été un succès selon Tim BL. Ainsi beaucoup trop de personnes utilisent encore le HTML. Je vous laisse une petite traduction des propos de ce billet par Laurent Gloaguen :

"Avec plusieurs années de recul, certaines choses sont plus claires. Il est nécessaire de faire évoluer HTML de façon incrémentale. La tentative de faire basculer tout le monde au XML, incluant le guillemetage des valeurs d'attributs, les "/" des éléments vides et les espaces nominatifs, tout cela à la fois, n'a pas fonctionné. Le grand public qui produit du HTML n'a pas bougé, principalement parce les navigateurs ne se plaignent pas. Quelques larges communautés ont fait le pas et goûtent les fruits des systèmes bien formés, mais pas toutes. Il est important d'entretenir HTML de façon incrémentale, tout en continuant la transition vers un monde "bien formé" dont on accroît la puissance."

Je pense qu'on n'a pas fini d'en parler. Si je reste moi-même sceptique, cette annonce n'est pas pour déplaire à Daniel Glazman qui laisse aller sa joie sur son blog en allant même plus loin, précisant qu'il faudrait suspendre totalement le développement du xHTML, pour ne pas disperser, diluer les forces en de multiples endroits.

Bref, une affaire qui n'a pas fini de faire parler d'elle...

EDIT : J'ai rédigé une news à ce sujet parue sur le Site du Zéro. Dans les commentaires qui suivent, j'exprime en partie mon point de vue sur le sujet.