Deeder.fr

Tribulations d'un geek...

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Keyword - citation

Fil des billets - Fil des commentaires

13 février 2008

Le blogging est une chose fantastique

Alors qu'un dépoussièrage s'imposait dans mon agrégateur de flux RSS, je me suis rendu compte à quel point la mort d'un blog est parfois difficile à reconnaître. Cela fait des mois qu'il est inactif et pourtant on espère toujours autant que le titre se remette en gras, que l'auteur nous abreuve de sa prose, mais malheureusement ça n'arrive que très rarement. Dans le domaine du blogging, les pauses sont généralement à durées indéterminées et le restent. Une page se tourne. Et puis des fois, on retombe sur des perles, comme ce billet de Tim Berners-Lee, considéré comme l'inventeur du Web et président du W3C. Ce billet mérite à mon sens d'être partagé. J'aurais aimé avoir mieux à vous offrir qu'une traduction approximative faite de ma main, mais vous devrez vous en contenter.

Depuis le début, les gens se sont plaints de la présence de déchets sur le web. En tant que média universel, il est avant tout important que le web ne tente pas lui même de décider de ce qui est ou non punissable. Les liens forgent la qualité sur le web.

Cela fonctionne ainsi : des auteurs réputés et de confiance font des liens vers ce qu'ils considèrent à leur tour comme étant des sources réputées. Ainsi, les lecteurs, lorsqu'ils trouvent une information non fiable, ne cliquent pas une fois mais deux fois sur le bouton "précédent" du navigateur. Ils se jurent de ne plus jamais suivre les liens provenant de la page qui les a amenés ici. One page choisie en tant que page de démarrage ou bien un éventail de bookmarks bien fourni sont des portes d'entrée vers un sous-catégorie du web que nous avons sélectionné et qui regroupe une information censée être fiable et digne de confiance.

Un bon exemple de ceci est bien entendu le monde des blogs. [...]

Hélas, dans une récente interview donnée au Guardian, mes efforts pour expliquer ceci ont été déformés en un message du style "bloguer est l'un des plus grands dangers". (Soupir) [...]

Au final, c'est une époque vraiment positive pour le web. Des startups sont lancées, d'autres sont vendues, les universitaires sont excités par de nouveaux concepts et de nouvelles idées, les conférences, les "camps"[1], les wikis et les canaux de discussion sont vecteurs d'espoir et d'énergie, et chaque matin nous devons faire le choix le choix crucial qui est de savoir quel lien excitant nous devons suivre en premier.

Enfin, heureusement, nous avons les blogs. Nous pouvons publier ce que nous pensons, et ce même quand nos propos sont mal rapportés.

Belle pensée qui résume à mon sens le blogging : le partage de nos découvertes et de nos pensées avec une sphère de passionnés qui partagent des intérêts communs. On choisit chaque jour où commence notre journée, sur quel site, sur quel lien, sur quelle URL, mais qui sait où nous la finirons ? Le Web est fait de découvertes, de trouvailles, d'excitations et au final il en résulte un conglomérat d'énergies positives qui ne peuvent que valoriser l'humanité et son savoir faire. Pour finir, je citerai la baseline de Eric Dupin qui, du haut de son presse-agrumes, nous rabâche que le Web est la plus belle conquête de l'Homme.

Notes

[1] NdT : Réunions de passionnés pour discuter sur un thème précis, comme c'est par exemple le cas pour les Barcamp.

9 mars 2007

Pensée du soir

Ne vous souciez pas d'être meilleur que vos contemporains ou vos prédécesseurs, essayez d'être meilleur que vous même. -- Faulkner