Deeder.fr

Tribulations d'un geek...

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Keyword - vacances

Fil des billets - Fil des commentaires

6 janvier 2008

Et on remet la camisole...

Demain, lundi 7 janvier 2008, c'est le retour des cours. On rattaque un nouveau trimestre (quoi que déjà entamé les deux semaines précédant les vacances) avec pour tout programme des maths, des maths et encore des maths, sans oublier un peu de physique de temps en temps pour combler les éventuelles heures creuses[1]. Avec cette nouvelle année, on ne remet la camisole pour quelques temps. Le manque de temps et de connexion se répercutera à nouveau sur ce blog et j'en suis désolé. Il avait repris, avec une nouvelle année et une nouvelle version, un rythme qui me convenait plus, mais j'ai fait un choix.

Ce choix, c'est celui de me sacrifier pendant deux ans pour faire des études qui sont relativement difficiles, et ce non pas à cause de la difficulté des choses enseignées, mais plutôt à cause du rythme d'apprentissage et de travail qui est (très) soutenu. La terminale, c'est une croisière dans une région insulaire paradisiaque à côté de la prépa. Le rythme de travail n'a pas doublé, ni triplé, je dirais plutôt qu'il a décuplé. Les nuits sont courtes et peu réparatrices, les loisirs manquent, le formatage de ma matière grise est en cours.

A côté de cet aspect de sacrifice, la prépa est une chance qui m'a été offerte : les cours sont intéressants, l'ambiance est bonne, l'entraide est un des maîtres mots de ces études, les professeurs sont très proches de nous et je ne regrette pas d'avoir fait ce choix. Que sont deux années dans toute une vie ? Absolument rien. Je préfère trimer pendant deux ans et assurer ma future vie professionnelle. Oui, c'est un choix qui est pour certains impossible à faire et qui est pour d'autres, comme moi, une nécessité. Nécessité de quoi ? De s'asseoir une vie professionnelle confortable, ce que mes parents n'ont malgré eux jamais pu faire.

Des objectifs ? J'en ai beaucoup à court et moyen terme. Déjà, la première chose est de progresser encore et toujours et de dépasser cette vingt-deuxième place qui fut la mienne au premier trimestre (sur quarante-deux) pour rejoindre le premier tiers. Ensuite, tenir ce blog en forme est une de mes priorité puisque c'est le seul défouloir qu'il me reste : celui des mots et de l'écriture. J'ai bien d'autres objectifs plus personnels que je ne vous livrerai pas, ce n'est pas l'endroit pour le faire.

Sur ce, je vais relire mes cours, boucler mon sac et brandir mon ambition et avancer pour atteindre mes buts par tous les moyens. Au week end prochain ! ;-)

Notes

[1] Mais rassurez-vous, il n'y en a pas beaucoup, juste une dizaine d'heures par semaine...

3 août 2007

CL2ADVB : Arrêtez donc de nous narguer avec vos vacances !

Et patati des vacances par ci, et patata des vacances par là[1]... Les mois de juillet et août sont les mois de départs en vacances. Il y a les gens qui retournent à leurs origines, ceux qui vont à la montagne, d'autres encore qui préfèrent la mer, sans compter ceux qui s'expatrient le temps d'une semaine ou deux, voire même un mois pour les plus chanceux d'entre eux à l'étranger. Chaque année c'est la même chose, les mêmes personnes qui nous narguent avec leurs voyages au soleil, leurs grâces mat' jusque 12h et après-midis farniente. Moi je dis STOP !

Comité de Lutte Anti Avertissement des Départs en Vacances sur les Blogs

Stop à quoi ? Stop à tout ceux qui rappellent au gens qui triment que certains se la coulent douce, et ce partout où on aille : dans la presse, à la télévision, à la radio, sur les blogs et même dans les discussions de tous les jours (surtout au boulot). Nobles gens blogueurs, lecteurs, podcasteurs, rédacteurs, journalisteurs ou que sais-je encore, ayez pitié de nous, populace démunie qui ne peut pas partir en vacances cette année. Nous, qui sommes obligés de faire fonctionner la boutique pensant que vous partez vous faire dorer la pilule...

Certes, ce n'est pas toujours méchant et il reste même parfois quelques bonnes âmes pour penser à nous (voir panser notre gros chagrin dans ce cas précis)[2]. Quoi qu'il en soit, les "Tiens t'es rudement blanc, tu pars quand en vacances", "Ouf, plus qu'une semaine et je me sauve", "La piscine de ma location m'attend demain" ou les "Ca y est, j'ai mon visa" vous hérissent le poil alors que vos vous efforcez de paraître super content pour votre interlocuteur en rétorquant un "Cool !" qui vous fait grincer des dents.

Moi je suis pour l'instauration du remplacement des néons classique par des néons à UV pendant la période estivale pour éliminer les discriminations vacancières. Je suis également pour l'instauration des 23h37 de travail par semaine, le reste étant réservé à la maçonnerie pour la fabrication de la piscine dans le jardin, sur le balcon ou même sur le toît du domicile du personnel. Je milite également contre le routinier message de prévention de congés bloguesques estivaux. Enfin, je milite pour que ceux qui partent en vacances me payent des vacances aux Baléares.

Pour soutenir toutes ces causes, j'ai décidé de monter une Commission de Lutte Anti Avertissement de Départs en Vacances sur les Blogs (ou CL2ADVB pour les intimes). Alors si vous aussi vous êtes blogueur, lecteur, et que vous ne partez pas en vacances cette année, adhérez à cette noble cause en diffusant la bannière ci-dessus ! (Bannière disponible chez les Influenceurs) Je listerai ci-dessous tous les participants à ce mouvement révolutionnaire qui restera gravé à jamais dans l'histoire de la blogotruc. Amis connectés et bosseurs, rejoignez nous ! Notre mouvement comptabilise déjà plus de 1000 1 personne(s).

PS : Bien évidemment, toutes ces conditions ne seraient valables que les années pendant lesquelles je n'aurai pas la possibilité de partir en vacances, pour les autres années, faut pas abuser, hein.

Notes

[1] Ou encore , , , voire là et même là tant qu'on y est...

[2] Ce qui ne l'empêche pas de nous trahir par derrière ! Snif.